« Back to Photos

Mes poteaux

Chère Paris, tu es une vieille femme aigrit, polluée et mal habitée. Mais ces gens que tu m'as fait rencontrer, ils n'ont pas de prix. A tous mes poteaux électriques et mes poteaux en béton armé, aux Passeurs d'aventures.

« Back to Photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*